home | map contact
Thèse

Navigation

Présentation | Soutenance | Premier article | Deuxième article | Manuscrit | A télécharger

Slide 35/35

slide 35

Pour conclure cette présentation, nous pouvons dire que les résultats de cette étude améliorent notre compréhension du rayonnement diurne de l'oxygène atomique dans la thermosphère terrestre.

D'autres études seront cependant nécessaires pour confirmer ces résultats et certaines améliorations peuvent encore être apportées au modèle TRANSCAR. Il semble en particulier nécessaire d'étudier les points suivants :


Ce travail de thèse s'inscrit donc dans le cadre de la météorologie de l'espace, et nous avons montré que le rayonnement de la raie à 557,7 nm de l'oxygène atomique représentait un bon témoin de l'état de la thermosphère. Notre étude ouvre donc une voie qu'il serait intéressant de continuer à explorer, en particulier pour savoir si les données conjointes de TEC et des raies permettraient de corriger en temps réel les modèles thermosphériques et d'estimer les profils ionosphériques, ce qui aurait de fortes implications en météorologie de l'espace, en particulier au niveau de l'orbitographie et de l'estimation de la friction qui s'applique sur les satellites.